Certains comportements d’élèves à besoins éducatifs particuliers ou pour qui l’institution n’a pas trouvé de réponse peuvent générer des situations de tension au travail et aboutir à des difficultés professionnelles pour les personnels qui y sont confrontés.

Le Sgen-CFDT et les autres représentants du personnel du Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail ministériel de l’éducation nationale ont souhaité la création d’un groupe de travail dédié aux conditions de travail des personnels assurant la prise en charge des enfants présentant des besoins éducatifs particuliers ou des comportements perturbateurs.

Les personnels ne doivent pas se sentir culpabilisés et ne doivent pas avoir le sentiment qu’ils sont seuls à gérer la situation. C’est la raison pour laquelle il convient de sortir du « déni ».

Ce groupe de travail, mis en place par la direction générale des ressources humaines, s’est réuni à plusieurs reprises en 2016 et 2017, avec pour objectif de réaliser un guide méthodologique en matière de prévention des risques professionnels et d’accompagnement des personnels concernés.

Ce guide a par conséquent été réalisé à partir de données remontées du terrain.

Il s’adresse à la fois à l’ensemble des acteurs concernés par les situations difficiles générées par l’accueil d’élèves à besoins éducatifs particuliers ou perturbateurs et aux services académiques.

La direction générale de l’enseignement scolaire a été associée à ces travaux.

Dans une optique de prévention primaire, le Sgen-CFDT complète ces travaux par des ressources pédagogiques pour le climat de classe.

Clés de compréhension

  • Le guide du groupe de travail ministériel auquel le Sgen-CFDT a participé.
  • Des ressources pédagogiques par le Sgen-CFDT.

 

Téléchargez le guide méthodologique.

Prévention des risques professionnels et accompagnement des personnels confrontés à des situations difficiles avec des élèves à besoins éducatifs particuliers ou à comportement perturbateur.

Quelques autres pistes…

Il s’agit d’un document qui donne beaucoup de pistes, nous nous félicitons de sa réalisation. Quelques compléments peuvent tout de même être apportés.
En effet, il aurait pu être enrichi par une réflexion sur la prévention primaire et les aménagements pédagogiques (cf p.29 du guide) avant les phases de psychologisation, médicalisation et externalisation parfois incontournables.
Il est souvent préconisé de ne pas laisser l’enseignant.e seul.e et de penser la situation en équipe, ce qui est très bien et à encourager.
Cependant quid de l’élève? Pour Eric Verdier, psychologue communautaire: « ce qui a été abimé par le groupe peut être réparé par le groupe ». Dans cette optique quelques ressources nous semblent pertinentes

CONSULTEZ NOS RESSOURCES:

Le Sgen-CFDT du Pays de la Loire a regroupé quelques ressources à ce sujet que nous partageons avec vous.
– Les heures de vie de classe ou conseil de vie institutionnalisés. A télécharger ici.
– Les Sentinelles contre le harcèlement sur notre site gratuit SGEN Ressources! Nous vous conseillons tout particulièrement la découverte du format d’heure de vie de classe très puissant intitulé « le grand pardon »
– Le travail de Daniel Favre sur la manière de transformer la violence des élèves et la mise en place des GACC Groupes d’Apprentissage de Contrôle de la Colère, à télécharger ici.
– Un article sur le même sujet par le Sgen des Pays de la Loire à consulter ici afin de découvrir la théorie sur les trois systèmes de motivation, et sur la distinction qu’elle nous invite à faire entre agressivité et violence.
– Ou encore, dans un registre toujours intéressant mais plutôt insolite, l’arrivée de la méditation en classe.